Rechercher
  • AnnaCo

Quelle est la symbolique du mariage religieux ?

Les différentes coutumes qui accompagnent le mariage religieux symbolise la beauté de la relation existant entre mari et femme ( un Hatan et une Kala ). Durant la cérémonie ont rappelle au jeune couple marié les obligations qu’ils doivent avoir l’un pour l’autre et envers le peuple juif. Il est important de bien comprendre le mariage religieux et a quoi correspondent les différentes symboliques. StarProduction organisateur de mariage en Israël vous guide afin de mieux comprendre votre cérémonie religieuse.


La Houppa

Le mariage religieux se passe sous la Houppa ( ou dais nuptial) et abrite les mariés durant toute la cérémonie. Cette houppa est la représentation de la tente d’Avraham et Sarah ouverte des quatre côtés afin d’accueillir et d’offrir l’hospitalité. Le mot Houppa vient du mot Hafoh qui signifie couvrir, cependant certain Rabbanim considère que le mot Houppa tire sa racine du mot hébreu « haf » qui signifie pur et innocent. Cette explication viendrait du fait que l’on considère qu’un couple qui se marie sous la Houppa serait lavé de ses péchés comme à Kippour.


Le bris du verre

A la fin de la cérémonie religieuse le Hatan brise un verre. Ce geste rappelle que, depuis la destruction du temple de Jérusalem, le bonheur ne saurait être complet et durable comme il est dit dans le Psaume 137 « Si je t’oublie Jerusalem que ma main droite m’oublie. Si je ne fais de Jérusalem le sommet de ma joie ». Nous signifions qu’ainsi que notre joie ne saurait être complète sans celle de Jérusalem et du temple reconstruit.


La Kippa

La Kippa que l’homme met au-dessus de sa tête vient de la même racine hébraïque que Kippour, elle représente la couverture de l’homme envers D. L’homme se couvre la tête pour rappeler qu’il a une présence constante au-dessus de lui et représente son humilité envers son créateur. «Symboliquement, la tête est le signe de la pensée, de l’imagination. Se la couvrir, c’est reconnaître et rappeler que Dieu est au-dessus de soi», précise le rabbin Moshe Lewin.


La Kettouba

La Kétouba est un document écrit en araméen, c’est un contrat de mariage entre l’homme et la femme devant D. La Kétouba est signée par le marié et ses deux témoins. Elle est ensuite remise à la femme après le mariage. Sans cet acte les mariés ne peuvent pas vivre ensemble. Elle regroupe les ensembles des obligations des époux envers l’un et l’autre.


Les alliances

Les alliances des mariés doivent être d’or massif, sans aucun défaut ni ne comportent des pierres précieuses : cela représente la simplicité qu’auront les mariés tout au long de leur mariage. La bague de l’homme n’est pas obligatoire. Certains rabanim demande aux deux témoins religieux du Hatan de vérifier les alliances puis avec ces mêmes témoins le Hatan déclare à sa fiancée : "Te voici sanctifiée à moi par cet anneau, selon la loi de Moïse et d'Israël". « Arei at m'kudeshet li, b'taba'at zo, k'dat Moshe v'yisrael. »

Adresse : 

24 rue Hillel

Jerusalem, Israel

Téléphone :

+33 1 73 04 81 24

+972 50 207 62 42

  • Facebook Social Icône
  • 580b57fcd9996e24bc43c521